Sony (Ericsson) Xperia Ray, fiabilité au rabais

Il y a quelques semaines mon valeureux Sony Ericcson w910i tirait sa révérence après plus de 3 ans de bons et loyaux services, finissant sa vie par un magnifique WSOD (White Screen Of the Death) quelques heures après son désimlockage (coïncidences ?). Il était robuste et disposait d’une très bonne autonomie, mais ses reboots intempestifs et autres joyeusetés ont eu raisons de mes nerfs plus d’une fois.

Après avoir fait le tour des comparatifs sur les smartphones disponibles, mon choix s’est arrêté sur le Sony Ericsson Xperia Ray dont ressortent beaucoup d’avis positifs. Commandé sur RueDuCommerce le téléphone aura mis presque deux semaines à arriver au point relais, ce qui me fait alors 3 semaines sans portable.

Je suis très content du Ray, mon premier smartphone. L’affichage est bon, la taille plus petite que la moyenne mais c’est ce que je voulais, et c’est un smartphone, donc je ne me fais enfin plus chier dans les bouchons, le train, etc. Cependant je n’ai pu pousser mes tests plus loin…

Après quelques jours d’utilisation, alors que je voulais déverrouiller l’écran pour pouvoir changer de musique celui-ci ne répond plus. Après plusieurs tentatives je suis contraint d’enlever la batterie pour le redémarrer. Je n’aime pas du tout ça, puisqu’il était devenu pour moi chose courante de devoir retirer la batterie du w910i pour le redémarrer après qu’il ait buggué. Deux jours passent et le portable bug à nouveau, cette fois-ci à deux reprises dans la même journée. A partir de là, tout s’accélère, et retirer la batterie ne permet plus de faire fonctionner l’écran. Le portable est alors totalement inutilisable. Il se sera passé moins de 10 jours.

J’installe PC Companion, le logiciel de Sony, avec le maigre espoir de réparer l’écran tactile de façon logiciel. Seulement voilà, PC Companion bug complètement, pas moyen de faire de mise à jour à partir de mon PC. Je l’installe sur une autre machine, elle aussi en 64 bits sous Windows 7, et cette fois la réparation s’effectue avec « succès ». Elle se sera en effet exécutée sur le PC, mais le Xperia Ray est toujours inutilisable.

Je tente, sans le moindre espoir le passage sous ICS et récupère l’écran tactile… 1h. Je n’ai alors plus d’autres solutions que d’appeler le support de Sony (Sony Ericsson est devenu Sony depuis quelques mois), service qui, il faut le préciser, est gratuit. Après 15 laborieuses minutes passées au téléphone le conseiller me transmet l’adresse du SAV le plus proche de chez moi (ces 15 minutes de communication n’ont réellement servis qu’à ça, aucun diagnostique n’a été tenté par téléphone).

Arrivé à Point Service Mobile (qui est un réparateur agrégé Sony) j’allume le Xperia, qui était resté éteint pendant plusieurs jours, et celui-ci fonctionne. Je rage comme pas possible puisque le SAV ne constate aucun défaut et refuse de le prendre. Deux minutes après avoir quitté la boutique le portable ne fonctionne à nouveau plus. J’y retourne pour faire constater le défaut et me rend compte que je n’ai pas pris la facture avec moi. Premier fail. Le second fail arrive juste après lorsque je monte dans ma voiture pour y trouver une magnifique amende, la première de ma vie (c’est complètement de ma faute, mais ça a fini par achever ma pause midi de merde, entre la course pour aller au SAV qui ferme à 13h, l’oublie de facture et le PV…).

Je retourne quelques jours plus tard à PSM muni cette fois-ci du bout de papier manquant. Le portable ne fonctionne toujours pas. Le défaut est constaté immédiatement et 40min plus tard le diagnostic tombe, l’écran est mort. Le technicien n’est pas du tout surpris, Sony (Ericsson) est actuellement la marque sur laquelle ils ont le plus de retour, notamment avec le Xperia S dont 80% des retours sont dus à l’écran. Le souci est que Sony est très mauvais concernant la livraison de pièces de rechange, avec des délais faramineux. Lors de mon passage ils attendaient une commande d’écrans qui avait déjà 8 jours de retard…

Cela fait maintenant 10 jours que mon Sony Xperia Ray est au SAV en attente d’un nouvel écran. Pendant ce temps je n’ai pas de portables de remplacement (tous bloqués) et je suis injoignable depuis plus d’un mois. J’ai contacté le service client de Sony qui n’a pas l’air d’accorder grande importance quant aux problèmes de fiabilités de sa gamme Xperia ni à la satisfaction de ses clients (il suffit de voir les délais d’attente horribles).

Je dois être maso pour acheter autant de produit Sony, puisqu’en plus des bugs du w910i et de l’écran tactile mort du Xperia Ray j’ai aussi eu beaucoup d’ennuis avec le Vaio E.

Malheureusement, je suis loin d’être un cas isolé.

6 commentaires

  1. Achète un iPhone :)

    Antoine
  2. Premier commentaire un troll :-) GG

    Steuf
  3. Je l’ai récupéré après 2.5 mois finalement :)

    koskoz
  4. Votre histoire me donne sympathie, car aujourd’hui signifie pas technique nous avons peu de possibilités!

  5. très intéressants. Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *