Démonter et nettoyer le Sony Vaio E

Une fois réglé le problème de sifflement du Vaio E on se croit enfin tranquille. Mais cette tranquillité ne dur pas éternellement, elle est même de courte duré. En effet, moins d’un an après sans acquisition, le bruit émit par ce Vaio, plus précisément par son ventilo, est devenu insupportable. Sans musique en permanence c’est le mal de tête assuré. Je ne vous parle même pas des films ou séries full hd pendant lesquels la turbine se fait entendre parfois plus que les dialogues.

J’envisageais déjà le démontage de la bête depuis quelques temps, mais le fait de ne pas trouver de guide m’avait un peu refroidi. Le nettoyage de mon ancien portable, un Dell Vaio 1000 n’avait pas été des plus aisé, alors que la marche à suivre était indiquée dans la notice. Après quelques retours sur le topic dédié HFR il semblerait que mes peurs n’étaient pas fondées. Après l’avoir complètement démonté et nettoyer, je peux confirmer que la marche à suivre est relativement simple, encore plus une fois que vous aurez lu ce tutorial.

Prérequis

Pour réaliser les différentes étapes dans de bonnes conditions vous allez avoir besoin d’un peu de matériel :

  • Un tournevis cruciforme  (aimanté de préférence) ;
  • De l’acétone ;
  • Un chiffon ;
  • Une carte plastique (bancaire, etc.)
  • De l’eau (déminéralisée si possible) ;
  • Une bombe d’air comprimée (ou votre bouche) ;
  • Un sèche cheveux (non, je ne déconne pas) ;
  • De la pâte thermique de qualité ;
  • Une surface lisse qui ne risque pas d’abîmer la coque du Vaio ;
  • 2h de temps libre (je vois large).

Démontage de la coque

  1. Posez le Vaio (en position fermée) sur le revers de son écran de manière à ce que l’arrière de celui-ci vous fasse face.
  2. Enlevez la batterie.
  3. Retirez la trappe centrale permettant d’accéder à la mémoire vive (la vis ne s’enlève pas).
  4. Retirez également la trappe d’accès au disque dur.
  5. Une fois le disque dur visible, dévissez les deux vis qui le maintiennent et faites le glisser vers le côté opposé de la languette. Enlevez le à l’aide de la dite languette.
  6. Il ne vous reste plus qu’à dévisser toutes les vis visibles, en n’oubliant pas les deux petites qui étaient en dessous de la batterie et celle révélées une fois le trappe de la mémoire vive retirée.
  7. Les vis étant toutes enlevées il faut maintenant déclipser la coque. Pas besoin de forcer, si c’est le cas c’est que vous avez oublié une vis. J’ai personnellement commencé par les charnières, trouvant le déclipsage plus aisé de ce côté.

Intérieur du Vaio E

Ca y est, votre Vaio est démonté. C’était bien plus facile que vous ne l’imaginiez n’est-ce pas ?

Si l’intérieur est déjà poussiéreux passé un bon coup de bombe à air comprimée pour le nettoyer, ça ne lui fera pas de mal.

Démontage du ventirad

Le démontage du ventirad (ventilo + radiateur = ventirad) se fait très facilement :

  1. Déverrouillez le processeur qui se trouve en plein milieu de la carte mère, en tournant dans le sens opposé aux aiguilles d’une montre la petite encoche de plastique noire (on le déverrouille car il y a de fortes chances pour que le processeur reste collé au bloc de cuivre, grâce à cette fabuleuse pâte thermique de merde).
  2. Débranchez le connecteur du ventirad (il se situe juste en dessous et le label « fan » est présent).
  3. Dévissez les 4 vis maintenant le dissipateur sur le processeur, faites de mêmes pour les deux vis du chipset et les deux du ventilo.
  4. Retirez tout le bloc hors de la machine.

Bloc de refroidissement du Vaio E

Maintenant que vous avez le ventirad il faut encore désunifier le processeur du bloc de cuivre. Rien ne sert de forcer, vous risqueriez de causer des dommages irréparables au processeur. Il vous faut chauffer la pâte thermique pour la faire ramollir. Munissez-vous du sèche cheveux et faites le chauffer une trentaine de seconde entre le cuivre et le processeur. Ce dernier devrait se détacher sans problème.

Nettoyage

Ok, maintenant que le processeur ainsi que le ventirad sont sortis nous pouvons procéder au nettoyage afin d’éliminer l’ancienne pâte à modeler.
Pour les deux dissipateurs, à l’aide de votre carte, grattez tout ce que vous pouvez. Utilisez ensuite l’acétone appliquait préalablement sur un chiffon, et frottez jusqu’à ce que la surface brille.

Le dissipateur du processeur suivi de celui du chipset

Pour le processeur, toujours muni de votre carte, grattez, mais délicatement cette fois-ci le plus de pâte possible. Ensuite, à l’aide de votre chiffon imbibé d’eau déminéralisée, finissez le travaille. Répétez la même opération sur le chipset.

Le processeur une fois nettoyé

Le chipset nettoyé

 

Application de la pâte thermique

Dernière étape avant le remontage, l’application de la pâte thermique et la raison pour laquelle nous avons procédé aux étapes précédentes.

  1. Sur le processeur appliquez une noisette de pâte sur chacun des deux coeurs.
  2. Étalez de manière uniforme la pâte en couvrant complètement la surface. Pour cela vous utiliserez encore et toujours votre carte magique. Il est important d’essayer d’avoir la couche la plus fine possible.
  3. Faites de même pour le chipset.

Remontage

  1. Replacez le processeur dans son socket. Attention il y a un sens à respecter. Au dos du processeur vous verrez dans un des coins une flèche qu’il faut faire coïncider avec un des coins du chipset. Vous n’avez pas à forcer, si le processeur est dans le bon sens il glissera naturellement dans les trous du socket.
  2. Revérouillez le processeur.
  3. Réinserez le ventirad dans son emplacement et revissez le tout.
  4. N’oubliez pas de rebrancher le prise d’alimentation du ventilateur.
  5. Réappliquez la coque en la clipsant.
  6. Revissez celle-ci (les deux plus grosses vis sont à visser près des charnières, les deux plus petites en dessous de la batterie).
  7. Insérez de nouveau le disque dur mais cette fois-ci faite le glissez vers la languette afin que le connecteur s’enfiche correctement.
  8. Finissez de visser.

Conclusion

Un long guide pour au final une opération que devrait prendre une bonne heure si vous suivez scrupuleusement celui-ci. Pour ce qui est du gain de température (c’est quand même le but de la manœuvre), j’ai noté un gain d’au moins 5° sur chacun des coeurs en utilisant de l’Artic Silver 5. Et surtout, surtout, en utilisation normale (bureautique, photoshop, internet, etc.), disparut ce putain de bruit de turbine, DISPARUT §§§§§§

Je tiens à préciser que je ne pourrais être tenu pour responsable si vous foirez une des étapes. Après tout si vous êtes mauvais, ce n’est pas de ma faute.

Je remercie TT1270 qui sur le topic dédié au Vaio a été le premier à décrire la marche à suivre.

15 commentaires

  1. Salutations et merci pour ton tuto,
    mais avant de commencer le nettoyage, j’aimerais savoir s’il y a des risques d’étiquette de garantie bien cachées.
    Les fameuses étiquettes que l’on ne doit pas couper.
    Voilà

    Laurent
  2. Je n’ai remarqué aucune étiquette.

    koskoz
  3. Merci pour le tuto.

    Est-ce que tu as des conseils particuliers pour l’achat d’une pâte thermique stp ?

    Gwi
  4. Finalement j’ai pris la meilleure pate que je pouvais trouver dans mon petit magasin de quartier : Konig Gold.

    RESULTATS IMPRESSIONNANTS : j’ai perdu 15 degrés et pas mal de decibels.

    Merci!

    Gwi
  5. J’ai l’habitude d’utiliser de l’Artic Silver 5, mais dernièrement c’était de la Noctua fournit avec mon ventirad. Au final l’écart se joue à 2-3°.

    koskoz
  6. Merci beaucoup.
    Sans rien faire, mon VAIO VPCE montait à 50° et 3900 t/mn avec un bruit insupportable depuis des mois. Je pensais que Sony avait mégoté sur la qualité du ventilateur. Et en lisant cet article j’ai compris que c’était la pâte qui avait vieilli. J’ai acheté de l’Artic mx-4 et j’ai suivi les instructions de ce tuto (tout en ayant peur de casser quelque chose). Maintenant la cpu culmine à 40° (toujours sans rien faire) et 2640 t/mn. On entend l’air sortir mais ce n’est pas un sifflement (1260 t/mn de moins quand même !). La température de la pièce est 26°. Un grand ouf.
    J’ai trouvé particulièrement utiles les passages suivants du tuto :
    – la nécessité d’enlever toutes les vis
    – la nécessité d’enlever le disque dur (j’avais plus de 2 vis car emplacement double)
    – la vis de déblocage du cpu (le plus important)
    – le sèche-cheveux pour détacher la cpu (remarquable)
    – lisant qu’il fallait une couche fine de pâte, je l’ai étalée avec un mini-pinceau

    malokran
  7. Bonjour, j’ai suivi ce tutoriel et maintenant mon pc ne fonctionne plus que faire?
    La pâte thermique sur le processeur est décolée de l’ensemble.

    RichterBad
  8. Bonjour, j ‘ai démonté mon Vaio pour le nettoyer mais maintenant que je l’ai monté il ne s’allume plus.

    Une solution ?

    RichterBad
  9. Bonsoir,
    Merci pour ce tuto,
    J’ai suivi à la lettre la marche à suivre et tout semble fonctionner comme il faut, plus de bruit de ventilo.
    Un délicat petit travail de patience.
    Merci encore.

    Jean-Yves
  10. Ma petite pierre à l’édifice.
    Mon ordi atteignait facilement les 65°c en navigation internet, maintenant je suis autour des 40°. Magnifique. J’ai utilisé l’arctic silver 5, ainsi que les produits de nettoyage de la même marque qui permettent de nettoyer l’ancienne pâte. Une goutte dessus et la pate fond litteralement. Pour l’application de la nouvelle pâte j’ai suivi les recommendations de tomshardware qui préconise de déposer l’équivalent d’un grain de riz sur la surface, de ne pas l’étaler et de compter sur la pression lorsqu’on revisse le tout pour créér une couche extrèmement fine et homogène. Résultat probant ! Merci beaucoup. Et bravo pour le coup du sèche cheveux.
    Le silence est enfin revenu chez moi.

    http://www.tomshardware.fr/articles/test-pate-thermique,2-882-5.html

    f6
  11. Bonjour,

    J’ai effectué la méthode du grain de riz qui s’étale avec la pression
    J’ai utilisé artic ceramic 2 et je ne vois pas de changement de temperature , l’ordinateur souffle toujours autant et des que je lance une video , la temperature icore3#0 et icore3#2 monte direct à 80 c°. Je me pose la question suivante J’ai acheté la pate sur ebay peut etre celle ci n’est pas vraiment de lartic mais une contrefaçon..

    alex
  12. Je viens de refaire l’operation ce matin en étalant la pate avec une carte + nettoyage du ventilateur avec bombe à air ..
    Un vrai bonheur maintenant , la temperature ne depasse même plus les 60°
    Grand merci pour ce tuto

    alex
  13. Tres important : ouvrir le ventilo et virer la poussiere sur la grille en alu: ca change tout!

    vinze
  14. J’ai un VAIO VPCEC4M1E et j’ai suivi ce tuto qui s’y applique apparement très bien aussi ; le bruit du ventilo est redevenu normal et je suis vraiment content. Merci, merci et merci encore, c’est super !

    Christophe
  15. J’ai un autre Vaio, ce qui ne change pas la manipulation globale, j’en ai profité pour changer le ventilo, et dépoussiérer les grilles.
    Et hormis quelque petits bugs de temps en temps, le niveau sonore est redevenu acceptable.
    Merci pour les explications, je m’en faisais toute une montagne, en réalité c’est assez simple.

    Chris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *