Astuce Ubuntu : réduire la taille des barres de titre des fenêtres

A défaut de vous livrer mes impressions quant à mon passage Ubuntu/Vista depuis l’acquisition de mon ordinateur portable, je vous livre une petite astuce d’ordre esthétique.

Depuis mon passage à Ubuntu, un élément graphique me gênait particulièrement : la taille de la barre de titre d’une fenêtre, et du coup, la taille des boutons présents à sa droite, qui était elle aussi beaucoup trop grande à mon goût.
Je suis donc partie à la recherche de l’option pouvant définir sa taille, dans les Préférences de l’Apparences. Malheureusement, ma recherche est resté infructueuse, même après quelques temps passer sur le net pour trouver une solution.

Je n’étais pourtant pas loin de la fameuse option désirée, mais je n’ai jamais pensé que cela aurait un quelconque impact sur la taille.
En effet, pour modifier la taille des barres de titre des fenêtres il suffit de modifier la police ou la taille de la police du titre des fenêtres.

Fenêtre du changement de police

Maintenant, j’ai enfin quelque chose d’agréable à l’oeil.

Foxmarks : synchronisez vos marques pages entre différents PC, avec ou sans logiciel

Il y a quelques temps déjà, je vous parlais de Google Sync.
Pour rappelle, Google Sync est un plugin Firefox développé par Google vous permettant de synchroniser vos marques pages entre différents PC, mais aussi votre historiques et vos cookies.
J’en étais pleinement satisfait, mais sous Windows seulement. En effet, sous Ubuntu mes marques pages ne se synchronisaient pas tout le temps, et Google Sync gérait n’importe comment les existants, ce qui m’obligeait à chaque retour sous Windows à devoir tout réorganiser. N’utilisant pas souvent Ubuntu, cela ne me posait pas trop de problèmes, même si la chose devenait agaçante.

Je suis récemment passé sous Ubuntu Hardy, la dernière version d’Ubuntu, qui utilise la beta de Firefox 3. Après quelques renseignements sur le net, j’apprends que Google Sync n’est pas compatible Firefox 3, et qu’il semblerait même être à l’abandon de la part de Google.
Obligé de changer de plugin, j’ai découvert Foxmarks qui lui se contente uniquement de synchroniser vos marques pages. Dommage, la fonction de synchronisation des cookies était utile, mais on fera sans.

Foxmarks

Foxmarks possède deux gros avantages :

  1. Il fonctionne aussi bien sous Ubuntu que sous Windows
  2. Même si l’on est sur un PC qui n’est pas équipé du plugin, on peut accéder à nos marques pages stockés sur leur serveur grâce à un système de compte.

En effet, une fois l’installation de Foxmarks terminée, il vous sera demander de vous créer un compte sur le site, afin de pouvoir y stocker vos marques pages et de pouvoir y accéder même si vous n’avez pas le plugin à votre disposition.

My Foxmarks

Team Fortress 2 – Meet the Red Team

Depuis que cet excellent jeu multijoueurs qu’est Team Fortress 2 est sorti, de nombreuses vidéos font leur apparitions sur la toile, mettant en scène le plus souvent les différentes classes du jeu.
Certaines plus réussis que d’autres, les réalisateurs nous pondent quelques fois de petites perles, telle que cette vidéo, excellemment bien réalisée.

Google Doctype : écrit par des développeurs web, pour des développeurs web

Le mercredi 15 mai a vu naître Google Doctype, un projet de plus pour Google.
Google Doctype est un wiki ouvert à toute personne possédant un compte Google. On y parle des bonnes pratiques du web, des CSS, du HTML, du DOM et de la sécurité.
La philosophie de Google à propos de Doctype est simple :

Written by web developers, for web developers.
Ecrit par des développeurs web, pour des développeurs web.

La chose qui nous frappe lorsque l’on parcours Doctype, c’est l’utilisation de la librairie Javascript de Google. Et d’un coup, cette formidable encyclopédie perd énormément de son intérêt si l’on utilise pas cette librairie.

Il n’en reste pas moins de très bons articles à propos de la sécurité web et la chose qui pour moi à le plus de valeur : les références.
Toutes les références des balises HTML, des propriétés CSS ou des fonctions DOM y figurent ou y figureront. Tableaux de compatibilité sur les différents navigateurs web, exemples, commentaires, tout ce dont un développeur web peut avoir besoin y est.
Bien sûr, Doctype n’est même pas en ligne depuis 48h, il manque donc énormément de contenus quant à ces références, mais nul doute que les milliers de développeurs web contribueront vite à son enrichissement.

Google Doctype

Astuce (x)html : repérez vos fermetures de balises

Certains sites possèdent énormément de blocs, et qui dit blocs, dit dans la plupart du temps balise « div ».
Un problème se pose alors très rapidement à la personne chargée de réaliser la structure, savoir se repérer efficacement pour retrouver à quoi correspond chaque balise de fermeture (« </div> »).

Exemple de commentaires de fermeture

Me perdant moi même assez souvent dans mes structures (x)html, j’ai trouvé une astuce toute simple que j’utilise aussi lorsque je développe en java, C ou PHP : commenter chaque balise de fermeture, ou dans le cas de C et Java, chaque accolade fermante.
Pour le HTML, le commentaire contient uniquement le nom de l’id ou de la classe auquel il correspond.