Mes séries du moment

La saison 1 de Californication ne comportant que 12 épisodes, je n’ai pas mis longtemps à la dévorer. Il me fallait donc d’autres séries, mais aussi continuer mes séries en cours.

Petite liste récapitulatif de mes séries en cours, mais aussi de celles que je dois reprendre.

Jericho (saison 1) : ma découverte de cette fin d’année.
La saison 1 est sortie il y a plus d’un an, mais je n’ai regardé les premiers épisodes que lors de leur diffusion sur M6 durant la trilogie du samedi.
Jericho est le nom d’une petite ville des Etats-Unis comportant 5.000 habitants. Un beau jour, plusieurs attaques nucléaires se produisent dans le pays, et personne ne sait ce qu’il se passe. Cette série nous narre la vie des habitants de cette ville, qui n’a pas été touché par la catastrophe. On s’immisce dans la vie de ces habitants, et découvre leurs secrets et leur passé, tout en ce demandant toujours ce qu’il se passe.
Très bonne série, j’adore.

Prison Break (saison 3) : plus besoin de présenter cette série.
J’en suis actuellement à l’épisode 5, et je me demande pourquoi je continue de regarder.

Lost (saison 3) : toujours autant d’intrigues et de questions sans réponses sur cette île des plus particulière. Même si la série se ramollie au fil des saisons, j’aime toujours autant.

The Shield (saison 5) : Vic Mackey et ses collègues forment une équipe de police un peu spécial à Los Angeles. Corrompu, ne faisant pas dans la demi mesure lors d’une arrestation et allant même jusqu’à fabriquer de fausses preuves pour trouver un coupable, Mackey et ses acolytes devront traverser et résoudre toutes sortes de problèmes, que ce soit en dehors du commissariat, mais aussi à l’intérieur de celui-ci.

Scrubs (saison 5) : John Dorian alias JD est un jeune médecin, devenu interne depuis plusieurs saison déjà. Il évolue dans l’hopital aux côtés de son ami d’enfance Turk, du médecin qu’il considère comme son mentor le Dr Cox et des deux principaux rôles féminins de la série, Elliot Reid qui est tantôt sa petite amie tantôt son ennemi, ainsi que de Carla, l’infirmière devenue la femme de Turk. Il ne faut pas oublier Bob Kelso, le directeur de l’hôpital (Le Sacré Coeur), poilant à souhaits.
Scrubs est un habille mélange d’humour noir et de tristesse, voyant à chaque saison plusieurs décès touchant tous les personnages.

Stargate SG-1 & Atlantis (saison 9 et 3) : au même titre que Prison Break, plus besoin de présenter ces deux séries.
J’aime toujours autant, même si je trouve que cela devient de plus en plus cheap. J’ai un petit faible pour Atlantis, à cause de toutes ces nouvelles technologies et des nouvelles races. Pour ce qui est du nouvel ennemi de SG-1, les Oris, je pense qu’il aurait mieux valut terminer la série lors de la chute des Goa’uld.

1 commentaires

  1. Même pas de Grey’s Anatomy, tu me deçois… :( ^^

    Aurélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *