Packaging de la Xbox 360

Lors du Xbox Summit, Microsoft en a dévoilé un peu plus sur sa futur console de salon, le packaging. Lorsque vous acheterez la bête (qui vous coutera quand même 350€), vous aurez en plus de la console:

  • Un disque dur
  • Un pad sans fil
  • Un micro-casque pour le Xbox Live
  • Un cable ethernet

Par contre, il vous faudra acheter le cable pour recharger la manette en jouant, l’adaptateur WiFi et la télécommande qui transforme votre bobox (ne pas confondre avec le botox) en média center (elle lit les DVD quoi).

(Via)

Hub Spaghettis

On arrête pas dans les truc totalement débile qui servent ? rien et qui coute cher, puisque je vais vous présenter un hub en forme d’assiette remplit de spaghettis.

Prix de la bestiole: 138€, commercialisé uniquement au Japon.

Microsoft brevète les émoticônes personnalisées !

Voil? , je ne vous en ai encore jamais parlé, mais peut-être que vous en avez déj? entendu parlé ? travers le web: le brevet logiciel.
Le brevet logiciel est une grosse connerie, qu’heureusement, l’europe n’a pas voté, contrairement aux Etats-Unis, ce qui ne m’étonne pas vraiment.
En gros, vous déposez un brevet pour par exemple le clique droit, et tout autre compagnie qui développerait un logiciel utilisant le clique-droit devrait payer des « royalities » au détenteur de ce brevet. Je caricaturise un peu, mais c’est exactement ça, totalement con, et ça peut ruiner le monde libre de l’informatique, une grosse menace en somme si vous ne voulez pas tout avoir estampillé microsoft dans votre PC.

Pourquoi je vous parle de ça maintenant ?
Parce que je viens de lire une news sur clubic (cf en dessous), qui n’est vraiment pas réjouhissante, surtout quand je vois que ça parle de MSN Messenger, que je déteste au plus haut point.

Voici la news de chez Clubic:
Il y a des jours comme ça où l’on se demande ce qui peut bien se passer dans la tête de certaines huiles de Microsoft. C’est particulièrement vrai aujourd’hui puisque l’on apprend que Microsoft a déposé un brevet, aux Etats-Unis, pour la création d’un message de type émoticône ? partir d’une sélection de pixels. Oui vous avez bien lu et le brevet couvre exactement les méthodes et les périphériques utilisés pour créer et transférer ses propres émoticônes.

Bien sûr la communauté du logiciel libre a immédiatement réagit et Mark Taylor, son directeur exécutif, décrit le brevet comme un concept tellement basique qu’il n’aurait pas été surpris de le voir publié sur un site technologique comme une simple plaisanterie. Seulement voil? le brevet n’a rien de fictif et Taylor le décrit comme problématique et très dangereux estimant qu’il revient ? breveter une forme de langage. Microsoft pourrait utiliser ce brevet pour ralentir ses concurrents afin de privilégier MSN Messenger… Le détail du brevet en question peut être consulté ici.

Il n’y a pas ? dire, ça ne renforce pas la bonne opinion que j’avais sur les américains…